• Mystère du Rosaire

  • 1 - Mystere JOYEUX : L’ANNONCIATION

    Un point de départ possible pour la méditation : L'incarnation de Dieu est proche. Il a préparé Marie pour s'unir à elle par l'action de l'Esprit Saint. Elle devait déjà vivre des unions très fortes avec Dieu car elle est immaculée conception. Ce n'est pas rien. Cela devait avoir des implications directes sur sa manière de vivre. L'ange lui annonce de grandes choses : que son enfant règnera sur la maison de Jacob, qu'il aura le trône de David. Mais tout cela ne l'inquiète pas. Elle acquiesce. Elle se demande simplement comment cela va se faire en pratique. La conception de Jésus n'est pas une GPA, c'est une véritable union de Dieu avec Marie : c'est l'incarnation. Méditez aussi sur ce qui advient après le départ de l'ange.

    références : Lc 1, 26-38



      Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

    d'autres mystères du Jour (Monday)

    La prière et la méditation de l'ensemble de ces mystères du Rosaire sont répartis sur les jours de la semaine : le lundi et le samedi, les mystères joyeux ; le mardi et le vendredi, les mystères douloureux ; le mercredi et le dimanche, les mystères glorieux ; et le jeudi, les mystères lumineux.